DIRTYPHONICS

Duo électronique

Facebook | Instagram | YouTube

Duo électro parisien, Dirtyphonics (Charly Barranger et Julien «Pitchin» Corrales) ont résisté à l’épreuve du temps en raison de leur panache musical, leur capacité à ne pas être classé dans un genre et leur volonté de défier les normes de composition conventionnelles.

Ils explosent sur scène en 2008 avec un son féroce mélant Dubstep, Electro et Drum‘n’Bass, Dirtyphonics a rapidement construit une réputation en tant que bête de scène, remixant Skrillex, Linkin Park, Marilyn Manson, Nero, Diplo & Zeds Dead, The Crystal Method, Kaskade et bien d’autres.
Après avoir envoyé les frappant remixs de The Bloody Beetroots et l’électro intemporel de Steve Aoki, ils ont ensuite rejoint Dim Mak Records d’Aoki, pour poursuivre leur assaut de la scène sonique sous l’égide de l’un des labels les plus connus de la musique. 
Chez Dim Mak, Dirtyphonics a dévoilé son premier album «Irreverence», qui a été acclamé par la critique pour sa fusion d’éléments électroniques avec une myriade de genres dont du néo-métal et drumstep. Avec Consequence of Sound, « Dirtyphonics se révèlent dignes de challengers pour le sommet de la pyramide électronique française. »

2016, lorsque le duo de globe-trotter s’est lancé dans leur tournée colossale «Neckbreaker», ils ont également gardé les pieds en studio, avec leurs remixs frénétiques de «Try It Out» de Skrillex et Alvin Risk et le tube de Chainsmokers « Closer (feat. Halsey) ». 

Dans un autre genre, Dirtyphonics s’est ensuite lancé en 2017 avec leur EP “Night Ride” sur le chemin de Borgore. Le projet “Night Ride” fait étalage du son distinctif de Dirtyphonics (« Night Ride » et « Beat Dem Up ») en plus d’un style plus mélodique et poignant (« Lost In Your Love » avec le célèbre musicien anglais Example), renforçant leur statut en tant que favoris de la “Bass Music”.
2017 est également marqué de leur musique avec Monstercat et l’énorme collaboration avec Bassnectar sur le banger explosif de « Watch Out » mettant en vedette Ragga Twins. Ainsi que leur tube « Got Your Love » avec duo de dubstep RIOT. 
Plus inspiré que jamais, Dirtyphonics n’a pas perdu de temps et est revenu dans le studio pour écrire le désormais célèbre EP « Vantablack », un morceau qui résonne avec leurs origines métals et une collaboration avec le prodige de la guitare Sullivan King. 

2018, le duo a joué pour la deuxième fois au légendaire festival Coachella, à Rampage et dans d’autres innombrables festivals comme EDC China, Terres perdues, Dreambeach, Arenal Sound et bien d’autres.

2019, Dirtyphonics a commencé l’année en rejoignant la famille de Disciple Record et ont sorti leur nouvel EP  « Scars”. Ils ont aussi annoncé leur tout nouveau show “Liive” pour fêter leur 10 ans sur la route ! 

Plus que jamais Dirtyphonics est LE duo à regarder.

DIRTYPHONICS – LIIVE (Rampage Open Air)